Séjour à la découverte d'Orval

Publié le par O-Lit

Salut à tous les amis,
 
Voici le tout premier post de ce genre mais j'ose espérer qu'il y en aura d'autres qui suivront.
C'est vrai je vous parle des petits endroits sympas que je visite dans la section "resto" mais aujourd'hui c'est bien diffèrent, il s'agit d'un petit séjour que j'ai effectué avec quelques amis amateurs eux aussi de ce breuvage magnifique qu'est l'Orval.
 
Voilà je vais essayer de vous rendre au mieux l'impression que ce petit périple gastronomique nous a laissé au travers d'un petit roman photo.
 
Rien que sur la route déjà on peut remarquer que la tension était palpable, l'on aurait dit des enfants attendant l'arrivée de Saint-Nicolas. Il est vrai que durant le trajet nous avons fait une pause pique-nique et l'on s'est tous reproché de n'avoir pas emporter quelques Orvals dans une glacière. Déjà là on ne savait plus attendre.
 
 
Séjour à la découverte d'Orval

Arrivée sur le site :

 
Enfin nous voilà sur place, quel plaisir de pouvoir enfin se dégourdir les jambes après pas loin de 3h de voiture.
 
J'ai été tout de suite captivé par la beauté de l'endroit et par la sérénité qui y régnait malgré les nombreux visiteurs présents car c'était le week-end des portes ouvertes.
 
Il faut dire aussi que tout est beau à Orval car en tout et pour tout il n'y a à Orval que l'abbaye, la taverne officielle et une auberge située un peu plus bas le long de la chaussée.
 
 
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval

Visite de l'Ange gardien :

 
Etant donné que nous avions soif et que nous n'étions pas venus pour boire de l'eau, nous avons pris la direction de la taverne restaurant officielle d'Orval, l'Ange gardien.
 
C'est un endroit très spacieux sur 3 niveaux dans lequel vous pourrez déguster bien entendu les bières de l'abbaye mais aussi une gamme de plats du terroir qui valent le détour.
 
Bien entendu bondé ce jour-là, le patron qui est un homme fort sympathique nous a quand même trouvé une table où nous avons dégusté notre premier Orval de notre séjour. Nous avons tous choisi de boire l'Orval vieux (plus d'un an). Enfin pas tous car Miss Na-Na a préfère goûter une autre spécialité qu'est le Maitrank.
 
Mais bon, on n'en a pas bu qu'une bien sûr. Si bien que le patron était tellement content de notre présence dans son établissement qu’il nous a laissé prendre des photos dans sa réserve (à en dégouter certains).
 
 
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval

En route pour la brasserie :

 
Enfin rassasié, l'on se décide enfin de prendre la route vers la brasserie pour la visiter.
 
Je me dois de vous préciser que la brasserie n'est visitable qu'un week-end par an lors des portes ouvertes et il faut réserver ses places (c'est pas le Tomorowland mais presque).
 
Vous serez obligé de constater que la bonne humeur règne et que certains ont préparé l'évènement depuis longtemps.
 
 
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval

Visite de la brasserie :

 
La première chose qui m’a frappé en rentrant dans la brasserie est la décoration. Il est vrai que j'ai rarement vu une brasserie si agréable à visiter car force est de constater qu'on ne peut pas nier qu'ils sont fiers de leur produit et n'hésite pas à le mettre en valeur.
 
Une autre chose qui m’a surpris, c'est la modernité des installations et la vitesse à laquelle défilent devant vous les bouteilles. Incroyable quand même qu'il y ait des pénuries d'Orval quand on voit cela. A croire que les gens sont vraiment des ivrognes !!!
 
Bien sûr nous n'avons pas su faire sans nous extasier devant tant de ce délicieux breuvage. L'on avait certes du mal à me retenir mais heureusement Miss Na-Na était là comme toujours.
 
Au terme de notre visite, nous avons bien entendu pu déguster un Orval, jeune cette fois (moins d'un an). Heureusement, je m’étais fait connaitre car ce jour-là c'était mon anniversaire et de bonne grâce un gentil moine m’a autorisé à avoir un Orval supplémentaire au cas où je n'aurais pas bien senti le goût.
 
 
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval

Un peu de culture que diable :

 
Voyez chers amis que je ne vous ai pas oublié dans tout ce tumulte car dans le hangar aménagé pour accueillir la dégustation, se trouvait ce panneau relatant la fameuse légende d'Orval.
 
 
Séjour à la découverte d'Orval

Un petit tour dans la boutique souvenir :

 
En sortant de la brasserie, il est un passage obligé, celui de la boutique.
 
Toute décorée de boiserie, vous pourrez y acheter bien entendu de la bière mais aussi toutes sortes de produits dérivés comme les verres, les plaques émaillées, des décapsuleurs, des magnets, ...
 
N'oublions pas que nous sommes dans une abbaye donc divers objets de cultes sont aussi disponibles à la vente ainsi que des ouvrages sur l'abbaye et sur la chrétienté en général.
 
Une gamme de fromage de l'abbaye est elle aussi vendue sur place. Vous pourrez acheter le fromage d'Orval jeune, vieux et à la bière.
 
Bien entendu nous avons fait nos provisions de bière et de fromage et d'autres produits pour nos longues soirées d'hiver.
 
 
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval

Retour sur l'Ange gardien :

 
Pendant tout ce temps les heures ne nous ont pas attendu et l'après-midi était déjà bien entamée.
 
Donc avant de partir nous avons décidé de repasser boire un dernier Orval à l'Ange gardien et d'y déguster le fromage d'Orval. Ça aurait été un comble d'en avoir acheté et de ne même pas le goûter sur place.
 
A ce moment-là nous avons opté pour un Orval vert. L'Orval vert est un peu la pils d'Orval si l'on peut dire. Bien entendu elle n'a rien du tout à voir avec une pils mais elle est beaucoup plus légère et plus facile à boire que sa grande sœur surtout qu'elle ne fait que 4,5°.
 
L'Orval vert n'est disponible qu'à la consommation sur place à l'Ange gardien en pression uniquement et tient son nom du fait qu'anciennement les bouteilles qui la contenait étaient vertes.
 
 
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval

Notre petit point de chute pour la nuit :

 
Comme je vous l'ai déjà dit plus haut, il y avait beaucoup de personnes de tous les endroits pour les portes ouvertes. Donc pour nous restaurer et nous loger, nous avons été contraints de nous rendre en France, à Inor, à une trentaine de kilomètres d'Orval.
 
Ce ne fut pas de la tarte car Inor est loin d'être une grande métropole. Mais bon on y est arrivé sans encombre.
 
L'hôtel-restaurant, vous ouvrira ses portes sur un cadre très typique, style refuge de chasse.
 
Avec tous les amis nous avons dégusté dans l'ordre d'apparition des photos ci-dessous :
 
En entrée :
 
L'assiette du chasseur (assiette de charcuterie)
L'assiette de cochonnaille
La quenelle de brochet aux crevettes
 
En plat :
 
La truite à la lorraine
Le bœuf bourguignon
Le steak tartare
 
Je ne me permettrais pas de vous louer les mérites de cet établissement car la cuisine n'était pas au top (malgré qu'appétissante) et l'hôtel n'était pas de qualité non plus enfin si peut-être dans les années 60 mais bon un peu de rafraîchissement ne ferait pas de tort.
 
Voilà pourquoi je passerai le nom de ce lieu sous silence. Mais je vous rassure la bonne humeur du groupe a suffit pour oublier ces petits désagréments.
 
 
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval

Visite des ruines et du musée de l'abbaye :

 
Le lendemain, nous avons repris la direction d'Orval afin de continuer notre petite visite.
 
Nous fûmes fort surpris de ne voir quasiment personnes alors que la veille ça grouillait de monde.
 
Nous avons décidé de visiter l'abbaye, bien sur les ruines de celle qui a été détruite par un incendie durant le moyen-âge. Car celle qui est en activité n'est pas visitable.
 
L'avantage des ruines et du musée c'est qu’ils sont visitables toute l'année.
 
Là nous avons pu nous rendre contre de la magie du lieu, non sans une certaine légèreté. Nous nous sommes bien entendu rendus à la fontaine Mathilde, celle de la légende, d'où la brasserie tire toujours son eau pour brasser la bière d'Orval.
 
Le musée nous a fait découvrir l'histoire de l'abbaye et le nom des personnages importants qui se sont succédés pour faire de l'abbaye ce qu'elle est aujourd'hui. Même Miss Na-Na fut prise d'une soudaine passion pour la chrétienté.
 
 
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval

Un dernier petit creux direction l'Ange gardien :

 
Après cette superbe visite, nos estomacs nous ont rappelé que le soleil était déjà haut dans le ciel. Sur ce, nous sommes encore une fois retournés à l'Ange gardien pour nous restaurer.
 
Heureusement, il y avait beaucoup moins de monde que la veille et donc nous avons pu profiter de l'établissement bien à notre aise.
 
Là nous avons découvert des plats qui feront saliver les amateurs :
 
Le magret de canard sauce bière d'Orval et pomme de terre du chef
Le filet de porc fermier au fromage d'Orval et pomme de terre du chef
Les boulettes au fromage d'Orval et pomme de terre du chef
La fricassée de volaille au fromage d’Orval et champignons et pommes de terre sautées
 
La pomme de terre du chef est en fait une petite tartelette fourrée d'une purée de pommes de terre au jambon d’Ardenne et au fromage d'Orval.
 
Inutile de vous dire que nous nous sommes régalés. Comme l'aurait dit Jésus : "Pour un dernier repas il fut court mais il fut bon."
 
 
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval

Fin du periple :

 
Et malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin.
 
C'est très heureux que nous avons quitté Orval quoiqu'un peu déçu car ce week-end qui nous a semblé passer à une vitesse folle mais qui était Orvalistiquement bien.
 
Mais bon, je me console : "Une de faite, il en reste encore cinq autres."
 
 
Séjour à la découverte d'Orval
Séjour à la découverte d'Orval
Je tiens bien entendu à remercier Pascale, Anne, Johnny, Philippe et Manu sans qui le séjour aurait été beaucoup moins drôle.
 
Et plus particulièrement Sylvie qui s'est occupée des réservations pour faire de notre séjour un moment inoubliable.
 
Sans oublier évidemment ma compagne sur ce blog et dans la vie, Miss Na-Na, la photographe officielle et ma première lectrice.
 
Si l'envie, comme nous, vous prend d'aller visiter cet endroit merveilleux voici les sites où vous pourrez trouver les renseignements nécessaires.
 
 
 
 
 
Séjour à la découverte d'Orval

Commenter cet article